Mission Chrétienne Interculturelle (MCI) Canada

Les données contenues dans cette fiche ont été recueillies lors d’une recherche documentaire menée à l’automne 2015 par Richard Chamberland, agent de recherche au CROIR.

Autres appellations

Vision Chrétienne Internationale; Mission Chrétienne intergénérationnelle; Mission Charismatique Internationale du Canada; Église Vie et Réveil; Ministères d’Alberto Carbone

Fondateur

Pasteur Alberto Cabone (1946-       )

Groupe d’inspiration

chrétienne (protestantisme); mouvement évangéliquemouvement pentecôtiste.

Mission

  • Présenter le message de l’Évangile (la parole du Christ) de façon contemporaine et comme la solution à tous les maux de la société moderne.
  • Amener une restauration des différentes institutions des pays occidentaux par un retour aux valeurs de Dieu.
  • Restaurer les valeurs familiales.
  • Proposer aux individus une relation personnelle avec Jésus.
  • Faire de chaque individu une personne d’influence ayant le caractère de Jésus-Christ et le désir de le refléter dans la société.

Présence

Montréal, Canada

Nombre approximatif de membres

2000

Description générale

La Mission Chrétienne Interculturelle (MCI) du Canada est une Église de type pentecôtiste qui s’inscrit dans la tendance « nouvelle naissance » (born again) du protestantisme américain. D’abord connu sous le nom d’Église Vie et Réveil dans les années 1970, ce mouvement de la région de Montréal a pour fondateur et pasteur Alberto Carbone.

Bref historique

Après avoir terminé des études au Collège biblique de Miracle Valley (Arizona) où il obtient une licence de ministre de la parole, Alberto Carbone fonde, en 1974, l’Église Vie et Réveil et attire autour de lui quelques fidèles intéressés à son enseignement. En 1976, il loue un premier local à Montréal pouvant accueillir une cinquantaine de personnes. Il fera l’acquisition du théâtre Champlain sur la rue Ste-Catherine en 1988, avant de déménager, en 2005, sur la rue Chauveau.

En 1998, l’Église Vie et Réveil adhère à la Mission Charismatique International (MCI) situé à Bogota, en Colombie, et adopte la « vision G12 » de son fondateur le pasteur César Castellanos, une vision qui insiste sur la formation de leaders de cellules capables de transmettre les enseignements du pasteur. Carbone se dissocie de la MCI en 2011, tout en conservant l’approche de Castellanos. Il garde d’ailleurs l’acronyme mais change le nom de son Église pour Mission Chrétienne Interculturelle Canada.

Structure et organisation

La Mission Chrétienne Interculturelle se distingue par un système de « cellules de maison ». Ce système est un inspiré du modèle établi par le pasteur David Yonggi Cho, fondateur de la Yoido Full Gospel Church en Corée du Sud.

La « vision G12 » du pasteur colombien César Castellanos et adoptée par Carbone à la fin des années 1990 vient fusionner le système des cellules du pasteur Cho avec un système de formation accéléré des pasteurs. Le modèle G12 est un système de croissance hiérarchisé qui brise la forme traditionnelle de leadership concentrée sur le pasteur afin de promouvoir le travail en équipe. Suivant le modèle de Castellanos, le pasteur Carbone a mis en place des groupes homogènes de douze personnes ordonnés selon le genre et l’âge. Quand le nombre de recrues d’une cellule a augmenté et qu’un nouveau leader a été formé, celle-ci s’est divisée.

Après la rupture avec l’Église de Castellanos, carbone a conserver le système G12, mais en l’adaptant pour répondre aux besoins spécifiques de son milieu.

Convictions fondamentales

La MCI Canada partage les points de doctrine communs aux Églises pentecôtistes de type « nouvelle naissance » (born again) :

  • Il y a un seul Dieu reconnu par les fidèles de l’Église comme Père, Fils et Esprit.
  • Le mystère du Christ est d’être né d’une vierge, de grandir, de souffrir, de mourir et de ressusciter pour attirer les hommes à lui. Le Christ est la révélation de Dieu à l’humanité.
  • L’Esprit-Saint opère la nouvelle naissance chez le croyant. Il habite tous les chrétiens convertis de l’Église et donne l’onction à l’homme qu’il a choisi pour la diriger (le pasteur Carbone dans le cas de la Mission Chrétienne Interculturelle). C’est par lui que les croyants connaissent les choses de Dieu, comprennent les Écritures et adressent leurs requêtes à Dieu. Le Saint-Esprit a une fonction de rappel : il rappelle aux membres de l’Église ce qui est écrit dans la Bible. L’Esprit est aussi celui qui opère les guérisons, fait parler en langues (glossolalie) et fait vivre des expériences intérieures.
  • La puissance de Dieu est dans la Bible, source infaillible de vérité et d’autorité.
  • Le péché est entré dans le monde par la désobéissance d’Adam envers son Créateur. Le péché du « premier Adam » (Jésus-Christ étant identifié comme le « second Adam », celui qui sauve des péchés) a amené la malédiction (la mort et tout le mal que nous voyons dans le monde).
  • Satan est un être spirituel qui s’oppose au plan de salut de Dieu pour l’humanité. Il travaille pour asservir l’homme à l’esclavage du  péché. Il est en guerre contre les chrétiens et cherche à les séparer de Dieu, à les empêcher d’avoir la vie en abondance promise par Dieu (en les dévorant par la crainte, la jalousie, le stress, la haine, le mépris, etc.). Cependant, les fidèles chrétiens peuvent avoir la victoire sur Satan en restant sobres et éveillés (I Pierre 5, 8), c’est-à-dire en ayant la paix de Dieu qui vient de la justice et de l’assurance du salut en Jésus-Christ, et en utilisant la même stratégie que Jésus lorsqu’il fut tenté au désert par ce même ennemi : recourir aux Écritures saintes qui ont toute puissance sur lui.
  • La nouvelle naissance (born again) est une expérience qui libère l’homme de l’emprise de Satan et du péché et le fait entrer dans la famille de Dieu. Elle est essentielle au salut.
  • La foi en la résurrection des morts, en tant que pilier de la foi chrétienne, est l’expression du grand amour de Dieu pour les hommes qui réconcilie le ciel à l’humanité.
  • Dieu guérit encore aujourd’hui : les fidèles chrétiens doivent prier afin d’être guéris, car Dieu répond vraiment aux prières qui lui sont adressées.

Sites Web

http://www.mcigc.ca/
http://www.albertocarbone.com/

Quelques références

« Église Vie et Réveil ». Centre d’Information sur les Nouvelles Religions – CINR (dir.), Nouvel Âge… Nouvelles croyances. Répertoire de 25 nouveaux groupes spirituels/religieux. Montréal, Éditions Paulines & Médiaspaul, 1989, p. 145-150.

Ruiz, Nidia. Hybridité religieuse dans deux congrégations charismatiques à Montréal. Mémoire de maîtrise, Université de Montréal, 2014.