L’innovation religieuse


Le Centre de ressources et d’observation de l’innovation religieuse s’est construit à partir de l’étude des phénomènes d’innovation religieuse. On définira ici l’innovation religieuse par « tout ce qui contribue aux changements du paysage religieux et spirituel dans une société ». Il s’agit donc d’un domaine d’étude relativement large qui touche différents sujets :

  • la question des « sectes » et des « dérives sectaires »;
  • les nouveaux mouvements religieux;
  • les innovations dans les grandes religions instituées (changements dogmatiques, évolutions des pratiques, réformes au sein des Églises, modernisation, progrès, etc.);
  • les nouvelles « visions du monde »;
  • les changements structurels au sein des organisations religieuses et spirituelles;
  • les nouvelles spiritualités contemporaines, dont fait habituellement partie la catégorie dite du Nouvel Âge (New Age);
  • les nouvelles croyances dites « flottantes » : réincarnation, extra-terrestres, anges, karma, esprits et fantômes, êtres de lumière, énergie cosmique, etc.;
  • toute forme de croyances et de pratiques qui font sortir les Québécois (et les Occidentaux en général) du cadre traditionnel des religions instituées (christianisme, judaïsme, islam) et les obligeant à redéfinir leur univers de sens.

Vous trouverez dans cette section deux textes touchant à la définition spécifique de ce terme :

L’innovation religieuse, un concept pour comprendre les phénomènes religieux contemporains. La position du CROIR face aux nouveaux mouvements religieux

Quelques pistes de réflexion concernant l’innovation religieuse [en processus de publication]